SENSEable City Lab / Carlo Ratti

Carlo Ratti est ingénieur et architecte. Il enseigne au MIT (Massachussetts Institute of Technology) où il dirige également le SENSEable City Lab.
[http://www.carloratti.com/]
Andres Sevtsuk dirige le City Form Office (CFO), agence interdisciplinaire d’architecture et de design urbain qui développe des solutions d’environnement urbain intelligent.
[http://www.cityform.net/]
Burak Arikan est artiste et travaille à New York et à Istanbul. Son travail pose la question du politique, de l’économie et de laviabilité culturelle dans les environnements en réseaux.
[http://burak-arikan.com/]
Francesco Calabrese est chercheur et consultant pour le centre de recherche et développement d’IBM de Dublin où il dirige le Smarter Urban Dynamics group.
[http://researcher.ibm.com/view.php?person=ie-FCALABRE]

Real Time Rome, 2006.

Carlo Ratti, Real Time Rome, « connectivity » Source :[http://senseable.mit.edu/realtimerome/sketches/index.html]

Carlo Ratti, Real Time Rome, « connectivity »
Source :[http://senseable.mit.edu/realtimerome/sketches/index.html]

Le projet Real Time Rome est un projet de recherche du laboratoire SENSEable City Lab dirigé par Carlo Ratti et exposé à la 10è Biennale de Venise 2006. Les membres de l’équipe sont : Andres Sevtsuk, Burak Arikan, Assaf Biderman, Francesco Calabrese, Filippo Dal Fiore, Saba Ghole, Daniel Gutierrez, Sonya Huang, Sriram Krishnan, Justin Moe, Francisca Rojas, Najeeb Marc Tarazi. Il consiste en un système de suivi temps réel et à grande échelle d’un environnement urbain, qui collecte et traite les données fournies par les systèmes de télécommunication et de transport. L’objectif du projet est de permettre une lecture globale et simultanée des différents flux de circulation urbains afin d’orienter aussi bien les habitants et les visiteurs d’une ville que les responsables en charge d’organiser les systèmes de transports. Il se présente sous la forme de différents logiciels de visualisation, qui superposent le traitement graphique des mobilités urbaines sur un support cartographique, révélant ainsi les relations entre le fixe et le fluide de l’environnement urbain. Les cartes dynamiques générées aident à comprendre comment les quartiers sont pratiqués dans la journée, comment la densité des bus et des taxis rencontre la densité de personnes, comment les différents groupes sociaux, comme les touristes et les résidents, se regroupent ou se déploient dans la ville.
Les données sont collectées à partir de capteurs GPS et GSM. D’un point de vue technique, le projet émane du développement industriel et commercial des LBS (Location Based Services) définis comme des services à forte valeur ajoutée pour les particuliers sous forme de nouveaux services embarqués dans leurs appareils personnels, et du développement plus récent des systèmes ITS (Intelligent Transportation Systems), qui localisent un échantillon de véhicules témoins afin de recueillir des informations telles que des estimations de temps de trajet, des rapports de densité et d’incidents de circulation ou des statistiques.
Le système recueille et traite différentes données :
– localisation des bus et des taxis (GPS embarqués dans les véhicules)
– bruit de la circulation (réseau de capteurs sonores sans fil installés dans Rome)
– nombre de communications téléphoniques (données collectées à partir du serveur de Telecom Italia)
– densité de touristes, de piétons, densité et vitesse des véhicules (traitement des données de localisation des appels téléphoniques.)
Ces données sont traitées par différents logiciels de visualisation qui permettent de les interpréter à partir d’une question directement posée sur la ville :
Pulse : Où se trouvent les usagers de la ville aux différents moments de la journée ?
Gatherings : Comment les personnes pratiquent-elles des lieux occupés par des événements exceptionnels ?
Icons : Quels sont les sites patrimoniaux et touristiques les plus visités ?
Visitors : Où se trouvent les étrangers ?
Connectivity : Les transports publics sont-ils là où les gens se trouvent ?
Flows : Quelles sont les vitesses de déplacement ?
Traffic Noise : diffusion et visualisation de flux sonores captés dans la ville en temps réel.

Expositions

10è Biennale de Venise, Exposition Internationale d’Architecture, Sept. 2006

Textes et documents de référence

CALABRESE, Francesco, RATTI Carlo, Real Time Rome, Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 20, n° 3-4, 2006, p. 247-258.

Post a comment

You may use the following HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>