Seiko Mikami & Soto Ichikawa

Seiko Mikami est artiste, elle travaille et enseigne à Tokyo. Son travail traite de la société de l’information et du corps. Depuis 1995 elle produit des installations interactives qui intègrent la notion de perception.
[http://www.idd.tamabi.ac.jp/~mikami/artworks/]
Sota Ichiwaka est architecte, fondateur de Double Negative Architecture. Il travaille depuis 1995 sur l’espace et ses formalisations, ainsi que sur une expérience de l’architecture basée sur les relations entre le corps et le point de vue.
[http://doubleNegatives.jp/]

Gravicells, Gravity and Resistance, 2004

Seiko Mikami & Soto Ichikawa, Gravicells, Gravity and Resistance, vue de l’installation au YCAM, 2004 
Source :[http://www.virtualart.at]

Seiko Mikami & Soto Ichikawa, Gravicells, Gravity and Resistance, vue de l’installation au YCAM, 2004
Source :[http://www.virtualart.at]

II émerge de Gravicells un sens étroitement lié au corps, à sa dimension physique mise en évidence par les règles de gravité. La gravité est un phénomène perçu par l’oreille interne, considérée comme une interface : « the interface itself exists inside us ».
Si la gravité est ce qui détermine l’orientation du corps dans l’espace, elle est aussi ce qui détermine toute organisation spatiale. Le projet rend perceptible le processus dynamique des interactions entre la gravité et la force de résistance sans laquelle elle ne peut être matérialisée. Il rend sensible la démesure de l’écart entre les espaces quotidiens et la masse terrestre et propose une nouvelle perception du corps dans sa mise en relation sensible à la résistance et à la gravité, qui rejoue le dialogue entre corps et espace.
Se présente sous la forme d’une installation composée d’un sol noir de 6mx6m équipé de capteurs dont la surface est parcourue de lignes blanches projetées. En évoluant sur cette surface, le corps du visiteur s’intègre à l’ensemble en devenant surface d’inscription, en modifiant l’organisation de ces lignes et en intervenant sur l’apparence globale du motif qu’elles composent. Les lignes s’éloignent ou se rapprochent les unes des autres formant des motifs proches du moiré, qui renvoient aussi bien au domaine du textile que des interférences ainsi nommées par les physiciens.
Cette surface d’inscription est couplée à un écran qui restitue les mouvements des lignes projetées au sol mais qui affiche également, depuis un capteur positionné sur le toit du bâtiment, les coordonnées GPS de la position de l’installation ainsi que celle des satellites qui traversent son ciel. La technologie GPS est utilisée dans cette installation comme un moyen de l’ancrer dans l’espace, elle introduit la question du point de vue, ancre l’installation dans une réalité spatiale surplombante qui étend la portée de l’installation en dehors de son propre espace.

Expositions

Cette pièce a été produite et exposée au YCAM (Yamaguchi Center for Arts and Media) en mai 2004 avant d’entamer une tournée mondiale d’expositions :
DEAF04, Rotterdam, 9-21 nov. 2004
Transmediale 2005, Berlin, 4-8 avril 2005
Share Festival, Turin, 24 fev. – 1er mars 2005
VIA 05, Maubeuge, 10-20 mars 2005
EXIT 05, Créteil, 30 mars – 9 avril 2005
Ars Electronica 2005, Linz, 1-19 sept 2005
Possible Futures, NTT InterCommunication Center [ICC], Tokyo, 23 nov. – 25 déc. 2005
O.O.H 06 Festival, Centro de Cultura Antiguo Instituto, Gijon, 20 sept. – 29 oct. 2006
Mois Multi, salle Multi et le Studio d’essai de la Coopérative Meduse, Montreal, 22 fév. – 7 mars 2007
EL Medio es la Communicación EITanque, Espacio Cultural El TAnque, Îles Canaries, 27 mars – 27 juin 2007
Open Space 2008, NTT InterCommunication Center [ICC], Tokyo, 19 avril 2008 – 28 fév. 2009.
Yamaguchi Center for Arts and Media [YCAM], 24 janv. – 9 mai 2010.

Textes et documents de référence

From perceiving cells to the coded individual, YCAM, janv. 2010
[http://www.ycam.jp/en/art/2010/04/seiko-mikami-ichikawa-gra.html]

Post a comment

You may use the following HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>